lundi 3 mars 2014
Onze départements Français ont été placés en vigilance orange vagues-submersion par Météo France. Après Ulla le mois dernier où jusqu'à 100.000 foyers bretons avaient été privés d'électricité, la côte ouest du pays s'apprête cette fois-ci à affronter la tempête Christine. Des niveaux d'eau "très élevés dans les estuaires" ainsi que de "très fortes et puissantes vagues" sont attendus. Ces dernières devraient atteindre leur puissance maximale ce soir a indiqué Météo-France.

Quels départements sont concernés par la tempête Christine ?

L'alerte orange concerne la Manche, l'Ile-et-Vilaine, les Côtes-d'Armor, le Finistère, le Morbihan, la Loire-Atlantique, la Vendée, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. 

Trois départements ont également été placés en vigilance orange "crue" et "inondation" : le Morbihan, la Charente-Maritime et la Gironde.A partir ce soir et jusqu'à mardi matin, la tempête Christine (970 hpa) traversera le nord de l'Angleterre et affectera les côtes françaises où elle engendrera à son passage des vents très forts (90 à 100 km/h, voire 120 km/h) près des côtes.


Compte tenu des coefficients de marée très élevés (de 115 dimanche à 112 lundi), cela engendrera de très grosses vagues sur les littoraux de l'Atlantique et de la Manche. Le risque de submersion sera donc maximal au moment des pleines mers lundi matin et lundi soir (voir les horaires des marées ici) et même encore mardi matin pour la côte basque. La situation restera délicate mardi matin lors de la pleine mer.

Avec le rapprochement de la dépression Christine vers le nord des îles britanniques d'ici ce soir, les vagues vont très progressivement se renforcer dans la nuit. Elles atteindront en moyenne en fin de nuit 7 à 9 m au large du Finistère et de 5 à 7 mètres sur le reste de la façade atlantique.

Ce renforcement se poursuivra lundi. En début d'après-midi, les vagues atteindront 9 à 11 m au large du Finistère, de 6 à 9 m au large des Côtes d'Armor et du Morbihan. Le maximum sera atteint l'après-midi avec des hauteurs de 10 à 13 m au large de la Bretagne et 3 à 5 m en direction de l'entrée de la mer du Nord.

Lundi soir, elles se renforceront de la côte Vendéenne à la côte Basque avec des valeurs maximales de 7 à 12 m au large jusqu'à mardi matin.

Ces énormes vagues seront liées à la fois à une puissante houle d'ouest générée par la dépression Christine et à des vents très forts, voire violents qui atteindront fréquemment les 90-100 km/h en rafales, jusqu'à 120 km/h sur les caps et côtes exposés (de la côte vendéenne au pays basque ainsi que sur le Finistère).

Cette très forte dégradation engendre une très importante surélévation du niveau de la mer (surcote). Et au moment de la marée haute, des submersions se produiront compte tenu des forts coefficients de marée (115 puis 112), tout cela étant renforcé par une puissante houle d'Ouest puis Nord-ouest venue du grand large.

Les départements les plus exposés pour cet événement seront le Finistère mais surtout lesPyrénées-Atlantique. Mais le littoral atlantique et la Manche seront aussi fortement impactés.

Par ailleurs, les cours d'eau de la Laïta de la Morlaix ainsi que l'estuaire de la Gironde connaissent une montée des eaux. Au moment de la pleine mer, attention au risque d'inondations lié à la conjonction des hauts niveaux des débits et des forts coefficients de marée.

Après le court répit intervenu dimanche, et sous l'influence de basses pressions qui se maintiennent jusqu'à mercredi prochain, d'abondantes précipitations sont à nouveau attendues sur le piémont pyrénéen avec des chutes de neige à nouveau remarquables entre les Pyrénées-Atlantiques et l'Ariège.

Dès la nuit de dimanche à lundi, une perturbation très active traverse la chaîne pyrénéenne accompagnée de puissantes rafales de vents. A son passage, un épisode fortement pluvieux est attendu, avec de nouvelles chutes de neige dès 800 mètres d'altitude.

Tout au long de la journée de lundi, les précipitations se poursuivent, sous forme d'averses intenses, avec de puissantes rafales de vent (jusqu'à 100 km/h en plaine).

Mardi et mercredi, toujours aucune évolution à prévoir, avec une situation de blocage qui perdure et d'abondantes précipitations, d'autant qu'une dépression très dynamique devrait traverser tout le Sud-ouest dans le courant de la journée de mardi ; une dépression virulente, avec à la clef un nouveau renforcement des pluies en plaine et de la neige en montagne, au-dessus de 800 mètres d'altitude.

Pendant toute la durée de l'événement (72 heures), le vent soufflera fort, voire très fort en haute-montagne avec la formation d'importantes congères. Le risque d'avalanche pourra même devenir maximal, d'autant qu'il a déjà beaucoup neigé la semaine passée (1 mètre de neige fraîche).

Sur la totalité de l'épisode, on attend jusqu'à 100 à 200 mm d'ici mercredi matin sur les Pyrénées Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et de 80 à 150 mm sur l'Ariège. Cela se traduira en montagne par des cumuls de neige pouvant atteindre entre 1 et 1,50 mètres de neige supplémentaires, qui s'ajouteront à la neige déjà présente au sol.

En dépit des alertes et des appels à la vigilance, une quinquagénaire est décédée à la mi-journée d'un arrêt cardio-ventilatoire près de Quiberon (Morbihan), après avoir été prise dans un fort courant avec son groupe de longe-côte (randonnée en mer). Selon Le Figaro, la victime, âgée de 52 ans, faisait partie d'un groupe de 21 personnes qui marchaient dans l'eau entre Erdeven et Plouharnel, à l'ouest de Quiberon. Et le quotidien de préciser que « le groupe de randonneurs  s'est trouvé en difficulté vers 12h30 après avoir été pris dans un courant de baïne (cuvette avec un courant naturel) qui l'a empêché de regagner la côte ». Vigilance donc.

Ce Matin Quimperlé, les effets de la tempête Christine commencent à se faire sentir. Le niveau de la Laïta monte assez rapidement depuis une demi-heure environ. Gendarmes et pompiers circulent en ville pour surveiller les sites à risque ;

Alain Kerhervé, maire adjoint, signale que le quai Brizeux sera fermé ce soir au stationnement, voire à la circulation en fonction de l'évolution de la situation. Pour l'heure, les barrières anti-crues maintiennent les eaux.

En face, le quai Surcouf commence à disparaître sous l'eau. Ailleurs en ville, place Lovignon au bord de l'Ellé ou place Sainte-Croix au bord de l'Isole, aucun débordement n'est à craindre pour l'instant.

La montée des eaux est une conséquence de deux phénomènes : les pluies tombées ce week-end et le fort coefficient de marée. À Quimperlé, l'alerte est maintenue jusqu'à lundi 3 mars au matin.

0 commentaires:

...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rejoignez Nous

____________________
ou encore
____________________
ou encore

...

annonces

Rejoignez notre page Google +

Devenez Membre

Annonces

Les livres du Mois

Activité solaire/champ magnetique

Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 

Ce blog soutien Raoni

Ce blog soutien Raoni
cliquez sur l'image

Libellés/Tags

Alerte (4874) pollution (1054) inondation (538) Oceans (507) Hecatombes animales (473) Rechauffement (438) seisme (373) Insolite (345) rivieres (345) legislation (334) biodiversité (329) air (266) maree noire (260) eau (249) climat (237) Santé (232) deforestation (209) Extinction (200) volcan (193) intemperie (190) incendie (187) Mysteres (184) nucleaire (174) Eruption (168) Bilan (161) agriculture (159) justice (159) Mobilisation (157) La honte (155) Tempete (153) ce qu'on vous dit pas (147) Pesticide (146) gaz de schiste (146) bonnes nouvelles (145) conservation (128) secheresse (122) Tornade (108) accident (107) manifestation (102) Coup de chapeau (100) OGM (100) glissement de terrain (99) invasion (94) Typhon (90) evacuation (90) CO2 (89) coup de gueule (87) meteo (75) virus (72) Alergie (71) surpeche (65) catastrophe (62) sante (59) cyclone (54) economie (54) lac etang (53) famine (51) chimique (50) contamination (50) Coup de coeur (49) Evenement (49) record (48) cause animale (46) vague de froid (46) canicule (45) corruption (42) construction (40) Ouragan (38) appel (36) appel a l'aide (35) surconsommation (35) Urgence (34) lac étang (34) neige (34) sols (33) Intoxication (32) braconnage (31) epidemie (31) abeilles (30) alimentation (30) soleil (29) grippe aviaire (28) penurie (28) Orage (26) consommation (24) protection (24) pollution hertzienne (23) No comment (22) Scandale (22) pénurie (22) algues vertes (21) incroyable (21) vague de chaleur (21) acidification (20) Nitrate (19) PCB (19) science (19) biocarburant (18) Tsunami (17) decouverte (17) eutrophisation (16) algues rouges (15) censure (15) chikungunya (15) pollution sonore (15) Agenda (14) dechets nucleaires (14) energie renouvelable (14) sables bitumineux (14) ebola (13) elevage (13) gaspillage (12) ozone (12) clin d'oeil (11) mousson (11) petitions (11) politique (10) avalanche (9) Etat d urgence (8) grêle (8) incident (8) restriction (8) sauvegarde (8) Trombe (7) radiation (7) Décontamination (6) Methane (6) industrie (6) Chasse (5) crime (5) herbicides (5) hommage (5) mal-bouffe (5) plateforme (5) pollution plastique (5) techniques nouvelles (5) alimenation (4) dechets (4) disparus (4) geoingenierie (4) magnetisme terrestre (4) proces (4) animal (3) cop21 (3) espoir (3) glaciers (3) perturbateur endocrinien (3) silence (3) verglas (3) Eureka (2) Géopolitique environnementale (2) Nouvelles technologies (2) ah bon... (2) amiante (2) conflis (2) crue (2) cyanobacteries (2) dengue (2) eclipse (2) espace (2) gag (2) journée mondiale (2) malbouffe (2) projet de loi (2) pétrole (2) recolte (2) sinkhole (2) violence (2) zad (2) Elevage intensif (1) Finance (1) ONG (1) Recherche (1) Toxique (1) Tristesse (1) commerce (1) consultation public (1) contribution (1) effet d annonce (1) extrane(l)us (1) fuite (1) infraction (1) initiative (1) inovation (1) maree (1) massacre (1) naufrage (1) peche (1) police (1) pollution interieur (1) pollution lumineuse (1) prétexte (1) requin (1) saisi (1) sanitaire (1) securite (1) semences (1) semences paysannes (1) trafic (1) victoire (1) zika (1)

...

logo lamoooche annuaire rss
Fourni par Blogger.