mardi 23 septembre 2014
Promis par la ministre de l'écologie, Ségolène Royal, un arrêté supprimant certaines  dériogations pour les opérations d'épandage aérien de pesticides a été publié vendredi 19 septembre au Journal officiel. Il vise les cultures de maïs ainsi que celles de bananes aux Antilles. 

En revanche, les vignes et les rizières pourront continuer à bénéficier de dérogations jusqu'au 31 décembre 2015.

L'épandage aérien de pesticides, pratique particulièrement impopulaire chez les riverains des parcelles aspergées, est théoriquement interdit en France. Le 6 mai, le Conseil d'Etat, saisi par des associations environnementales de Guadeloupe, avait suspendu toute dérogation. Mais, dans une note datée du 20 mai, la direction générale de l'alimentation (DGAL) avait maintenu des dérogations pour certains agriculteurs.

Un communiqué du ministère de l'agriculture précise que le délai concernant les vignes et les rizières permettra de « ménager une période de transition vers les alternatives techniques en cours de développement ». Les quelques dérogations préfectorales encore possibles en 2015 seront donc « délivrées au cas par cas avec des mesures de protection renforcée des populations et de l'environnement ».

Ségolène Royal, ministre de l'écologie, s'est dite « convaincue que cette étape permettra aux producteurs de mieux valoriser leur production ». Dans un communiqué, elle affirme avoir « pu constater sur le terrain que les agriculteurs sont déjà prêts : en cinq ans, on a enregistré une baisse de 77 % des surfaces traitées par épandage aérien ».

En mai, la ministre avait indiqué qu'elle préparait « un arrêté interdisant l'épandage aérien de pesticides pour l'ensemble des cultures qui pouvaient bénéficier d'une dérogation ».

Pour les dérogations, l'arrêté prévoit que « l'opérateur respecte une distance de sécurité qui ne peut être inférieure à 50 mètres » vis-à-vis des lieux d'habitation, des points d'eau consommables par l'homme et des cours d'eau. Il devra par ailleurs prendre « toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que les produits phytopharmaceutiques appliqués ne sont pas entraînés en dehors de la zone traitée ».

Source © Le Monde


L'arrêté relatif aux épandages aériens de pesticides, publié ce jour, fixe un périmètre de « sécurité » d'à peine 50 mètres entre la parcelle traité et les lieux de vie. Effectués avec des aéronefs ou hélicoptères, le respect de ces 50 mètres est totalement illusoire mais semble contenter les tenants d'une écologie hors-sol. 

Entre le 23 juin et le 15 juillet un projet d'arrêté, visant à définir les conditions des épandages aériens de produits phytosanitaires était soumis à laconsultation du grand public. 

Plus de 18 000 personnes ont envoyé un courriel au ministre de l'agriculture (via la cyberpétition mise en place par Agir pour l'Environnement) afin de réclamer une véritable interdiction des épandages aériens de pesticides ou à tout le monde la définition de normes réglementaires visant à limiter drastiquement les risques pour la santé des riverains. Plus de 99.8% des avis émis s'opposait aux épandages aériens. 

Entre le projet d'arrêté soumis à consultation et l'arrêté publié au Journal officiel, seul l'article 3 a été modifié. Cet article définissait un « danger » justifiant le recours aux épandages, à savoir « la hauteur des végétaux, la pente ou le dévers des parcelles ». Au terme d'une forte mobilisation citoyenne qui aura vu 99,8% des citoyens s'exprimer en faveur d'une interdiction stricte des épandages, un agriculteur pourra recourir aux épandages aériens de pesticides sans que la notion de danger soit clairement définie dans l'arrêté publié. 

L'arrêté fixe donc un périmètre de « sécurité » d'à peine 50 mètres entre la parcelle traité et les lieux de vie. Effectués avec des aéronefs ou hélicoptères, le respect de ces 50 mètres est totalement illusoire mais semble contenter les tenants d'une écologie hors-sol. Sur le papier, les ministères de l'Écologie et de l'Agriculture protègent donc les riverains. En réalité, ils ne protègent que les intérêts bien compris du lobby des pesticides. 

Pour Agir pour l'Environnement, l'autorisation de recourir aux épandages aériens de pesticides est un scandale sanitaire qui se double d'un scandale démocratique. La consultation mise en place par le gouvernement n'était qu'une illusion démocratique au service du lobby des pesticides.

Source © Agir pour l'Environnement

0 commentaires:

...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rejoignez Nous

____________________
ou encore
____________________
ou encore

...

annonces

Rejoignez notre page Google +

Devenez Membre

Annonces

Les livres du Mois

Activité solaire/champ magnetique

Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 

Ce blog soutien Raoni

Ce blog soutien Raoni
cliquez sur l'image

Libellés/Tags

Alerte (4874) pollution (1054) inondation (538) Oceans (507) Hecatombes animales (473) Rechauffement (438) seisme (373) Insolite (345) rivieres (345) legislation (334) biodiversité (329) air (266) maree noire (260) eau (249) climat (237) Santé (232) deforestation (209) Extinction (200) volcan (193) intemperie (190) incendie (187) Mysteres (184) nucleaire (174) Eruption (168) Bilan (161) agriculture (159) justice (159) Mobilisation (157) La honte (155) Tempete (153) ce qu'on vous dit pas (147) Pesticide (146) gaz de schiste (146) bonnes nouvelles (145) conservation (128) secheresse (122) Tornade (108) accident (107) manifestation (102) Coup de chapeau (100) OGM (100) glissement de terrain (99) invasion (94) Typhon (90) evacuation (90) CO2 (89) coup de gueule (87) meteo (75) virus (72) Alergie (71) surpeche (65) catastrophe (62) sante (59) cyclone (54) economie (54) lac etang (53) famine (51) chimique (50) contamination (50) Coup de coeur (49) Evenement (49) record (48) cause animale (46) vague de froid (46) canicule (45) corruption (42) construction (40) Ouragan (38) appel (36) appel a l'aide (35) surconsommation (35) Urgence (34) lac étang (34) neige (34) sols (33) Intoxication (32) braconnage (31) epidemie (31) abeilles (30) alimentation (30) soleil (29) grippe aviaire (28) penurie (28) Orage (26) consommation (24) protection (24) pollution hertzienne (23) No comment (22) Scandale (22) pénurie (22) algues vertes (21) incroyable (21) vague de chaleur (21) acidification (20) Nitrate (19) PCB (19) science (19) biocarburant (18) Tsunami (17) decouverte (17) eutrophisation (16) algues rouges (15) censure (15) chikungunya (15) pollution sonore (15) Agenda (14) dechets nucleaires (14) energie renouvelable (14) sables bitumineux (14) ebola (13) elevage (13) gaspillage (12) ozone (12) clin d'oeil (11) mousson (11) petitions (11) politique (10) avalanche (9) Etat d urgence (8) grêle (8) incident (8) restriction (8) sauvegarde (8) Trombe (7) radiation (7) Décontamination (6) Methane (6) industrie (6) Chasse (5) crime (5) herbicides (5) hommage (5) mal-bouffe (5) plateforme (5) pollution plastique (5) techniques nouvelles (5) alimenation (4) dechets (4) disparus (4) geoingenierie (4) magnetisme terrestre (4) proces (4) animal (3) cop21 (3) espoir (3) glaciers (3) perturbateur endocrinien (3) silence (3) verglas (3) Eureka (2) Géopolitique environnementale (2) Nouvelles technologies (2) ah bon... (2) amiante (2) conflis (2) crue (2) cyanobacteries (2) dengue (2) eclipse (2) espace (2) gag (2) journée mondiale (2) malbouffe (2) projet de loi (2) pétrole (2) recolte (2) sinkhole (2) violence (2) zad (2) Elevage intensif (1) Finance (1) ONG (1) Recherche (1) Toxique (1) Tristesse (1) commerce (1) consultation public (1) contribution (1) effet d annonce (1) extrane(l)us (1) fuite (1) infraction (1) initiative (1) inovation (1) maree (1) massacre (1) naufrage (1) peche (1) police (1) pollution interieur (1) pollution lumineuse (1) prétexte (1) requin (1) saisi (1) sanitaire (1) securite (1) semences (1) semences paysannes (1) trafic (1) victoire (1) zika (1)

...

logo lamoooche annuaire rss
Fourni par Blogger.