vendredi 1 mai 2015
La décision était très attendue en Europe, d’abord sur l’arc méditerranéen, où se trouvent les producteurs d’olives de nombreux pays – et plus particulièrement en Corse –, et dans certaines régions de l’Espagne, qui vivent dans la crainte de l’arrivée de Xylella fastidiosa, la bactérie tueuse des dizaines de milliers d’oliviers dans les Pouilles (Italie). 

La Commission européenne va intensifier la lutte contre l’espèce invasive et la généraliser, même si les mesures d’interdiction les plus rigoureuses n’ont pas été retenues.

« L’absence de traitement pour soigner les plantes contaminées, le grand nombre d’espèces susceptibles d’être infectées, autant que la grande probabilité de sa dissémination et de son installation dans l’Union européenne, font de cette bactérie une menace très sérieuse pour l’agriculture », écrit la Commission.

Mardi 28 avril, les experts des vingt-huit pays de l’Union européenne réunis au sein du Comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux (PAFF) ont décidé de renforcer les mesures de prévention contre l’introduction et la dissémination de la bactérie.

Dès mardi soir, le ministre de l’agriculture français, Stéphane Le Foll, saluait ces mesures européennes, pour certaines inspirées de celles mises en place par la France dès le 4 avril. Dans son communiqué, le ministre précise d’ailleurs que les mesures françaises ne s’appliqueront plus dès l’entrée en vigueur des décisions de Bruxelles.

Stricte éradication

Le texte européen propose en particulier l’interdiction totale d’importation pour les caféiers en provenance du Honduras et du Costa Rica, « considérant leur haut risque d’être infectés par la bactérie ». Les trois plants de caféiers qui ont été analysés comme contaminés par Xylella le 15 avril à Rungis, au sud de Paris, provenaient en effet, via les Pays-Bas, du Costa Rica. Cette inquiétante découverte a certainement joué dans le sens d’un renforcement des conditions d’entrée en provenance de pays où la bactérie est présente. Mais pas au point d’accéder à la demande de l’Espagne, soutenue par la France, d’interdire les plantes susceptibles d’être contaminées (une liste de plus de 200 espèces a été établie par la France) en provenance de tous les pays tiers où se trouve la bactérie : Etats-Unis, Brésil, etc.

Les experts, réunis à Bruxelles lundi et mardi, préconisent une mesure de « stricte éradication dans les zones infectées », ce qui signifie la suppression et destruction des plantes hôtes répertoriées (agrumes, oliviers, vignes, pruniers, amandiers, tabacs, lauriers roses, chênes, ronces…) dans un rayon de cent mètres autour de la plante atteinte par Xylella fastidiosa et ce, quel que soit l’état sanitaire de ces végétaux. L’Italie est le seul pays à s’y être opposé.

Il a aussi été demandé à l’Italie de dessiner une zone de vingt kilomètres, adjacente aux provinces de Tarente et de Brindisi, plus au Nord de celle de Lecce complètement dévastée, où les plantes infectées seront aussi détruites.

Mais aucune décision particulière n’a été prise s’agissant de l’ensemble de l’Italie, dont seul le Sud est officiellement atteint depuis octobre 2013. Cette mesure d’interdiction de toute plante en provenance du voisin italien était espérée des Corses, très inquiets pour la végétation de leur île, aussi bien cultivée (clémentines, olives, vin, amandes, châtaignes…) que sauvage (chênes, maquis, myrte, lauriers…).

Dans son communiqué, M. Le Foll « réaffirme son soutien à l’Italie » et « rappelle la nécessaire solidarité à mettre en œuvre avec l’Italie et ses producteurs ». Communauté oblige, il n’était pas question de stigmatiser un Etat membre, très remonté contre les mesures prises déjà unilatéralement par la France. Les végétaux en provenance par exemple des nombreux pépiniéristes de Toscane – une région de référence pour cette activité – ne subiront ainsi pas de mesures particulières.

La Corse, zone protégée ?

Le préfet de Corse devrait prendre, dans les prochains jours, un arrêté précisant les conditions d’introduction de végétaux en provenance d’Italie, du Sud (y compris la Sardaigne, à une heure de bateau) comme du Nord. Selon certains des participants au Conseil régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale (Cropsav), une interdiction d’introduction de tous les végétaux en provenance d’Italie pourrait être décidée. Ainsi que la création de zones de contrôle et d’isolement sur un ou deux ports de l’île. Pour l’heure, la seule station de quarantaine pour les végétaux, au niveau national, se trouve à Clermont-Ferrand.

Les plus critiques contre la lenteur de la réaction des autorités réclament plus de rigueur. « Se contenter des Pouilles pour l’interdiction, ce n’est pas satisfaisant, car on ne sait pas réellement où s’arrête Xylella. Il y a de fortes chances qu’elle soit bien au-delà, explique Daniel Sainte-Beuve, responsable des filières végétales de l’Office de développement agricole et rural de Corse (Odarc). Si le préfet ne prend pas cette décision, le débat risque d’être assez vif. »

Mais une mesure dérogatoire plus sévère serait-elle réglementaire ? « La France peut tout à fait porter auprès de Bruxelles une demande de zone protégée, la Corse par exemple, si on estime qu’il faut l’isoler pour mieux la protéger », avance-t-on au ministère de l’agriculture, en citant l’exemple d’îles écossaises pour lesquelles la Grande-Bretagne aurait fait la même demande d’exception. Mais ce scénario n’est pas certain. 


« A la fin du texte, tous les Etats membres s’engagent à respecter toutes les décisions, la France comme les autres, fait valoir Enrico Brivio, porte-parole à la santé et à l’environnement de la Commission européenne. Il ne semble pas qu’il puisse y avoir d’exception corse. »

Dénonciations de voisins

Pour l’heure, le sud de la France, chez certains cultivateurs et chez les nombreux particuliers friands de jardins décorés de lauriers roses, d’oliviers nains, de citronniers et de plantes d’agrément diverses, continue de trembler.

Le nombre de contrôles, de relevés et d’analyses envoyées des régions méditerranéennes au laboratoire de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) à Angers, seul habilité pour la bactérie Xylella fastidiosa, a fortement augmenté depuis plusieurs semaines. Les directions régionales de l’agriculture reçoivent même les dénonciations d’habitants inquiets de traces de dessèchement sur les plantes de leurs voisins. En date du 28 avril, tous ces contrôles (hors ceux de Rungis) se sont avérés négatifs.

Depuis 2012, plusieurs centaines de contrôles de plantes suspectes Xylella ont été effectués, indique le ministère : 270 en 2012, 196 en 2013, 236 en 2014. Ce nombre devrait exploser cette année. En espérant que 2015 ne soit pas l’année de la dissémination de cette bactérie en Europe, à l’origine de la maladie de Pierce qui a détruit, dans les années 1990, une partie des vignobles californiens, ainsi que les citronniers et autres agrumes au Brésil à la fin des années 1980. Les mesures prises seront-elles à la hauteur ? Les producteurs d’huile d’olive corses, rejoints récemment par d’autres secteurs (amandes, prunes, apiculteurs, filière bio…) en doutent encore.


Source © Le Monde


0 commentaires:

...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rejoignez Nous

____________________
ou encore
____________________
ou encore

...

annonces

Rejoignez notre page Google +

Devenez Membre

Annonces

Les livres du Mois

Activité solaire/champ magnetique

Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 

Ce blog soutien Raoni

Ce blog soutien Raoni
cliquez sur l'image

Libellés/Tags

Alerte (4874) pollution (1054) inondation (538) Oceans (507) Hecatombes animales (473) Rechauffement (438) seisme (373) Insolite (345) rivieres (345) legislation (334) biodiversité (329) air (266) maree noire (260) eau (249) climat (237) Santé (232) deforestation (209) Extinction (200) volcan (193) intemperie (190) incendie (187) Mysteres (184) nucleaire (174) Eruption (168) Bilan (161) agriculture (159) justice (159) Mobilisation (157) La honte (155) Tempete (153) ce qu'on vous dit pas (147) Pesticide (146) gaz de schiste (146) bonnes nouvelles (145) conservation (128) secheresse (122) Tornade (108) accident (107) manifestation (102) Coup de chapeau (100) OGM (100) glissement de terrain (99) invasion (94) Typhon (90) evacuation (90) CO2 (89) coup de gueule (87) meteo (75) virus (72) Alergie (71) surpeche (65) catastrophe (62) sante (59) cyclone (54) economie (54) lac etang (53) famine (51) chimique (50) contamination (50) Coup de coeur (49) Evenement (49) record (48) cause animale (46) vague de froid (46) canicule (45) corruption (42) construction (40) Ouragan (38) appel (36) appel a l'aide (35) surconsommation (35) Urgence (34) lac étang (34) neige (34) sols (33) Intoxication (32) braconnage (31) epidemie (31) abeilles (30) alimentation (30) soleil (29) grippe aviaire (28) penurie (28) Orage (26) consommation (24) protection (24) pollution hertzienne (23) No comment (22) Scandale (22) pénurie (22) algues vertes (21) incroyable (21) vague de chaleur (21) acidification (20) Nitrate (19) PCB (19) science (19) biocarburant (18) Tsunami (17) decouverte (17) eutrophisation (16) algues rouges (15) censure (15) chikungunya (15) pollution sonore (15) Agenda (14) dechets nucleaires (14) energie renouvelable (14) sables bitumineux (14) ebola (13) elevage (13) gaspillage (12) ozone (12) clin d'oeil (11) mousson (11) petitions (11) politique (10) avalanche (9) Etat d urgence (8) grêle (8) incident (8) restriction (8) sauvegarde (8) Trombe (7) radiation (7) Décontamination (6) Methane (6) industrie (6) Chasse (5) crime (5) herbicides (5) hommage (5) mal-bouffe (5) plateforme (5) pollution plastique (5) techniques nouvelles (5) alimenation (4) dechets (4) disparus (4) geoingenierie (4) magnetisme terrestre (4) proces (4) animal (3) cop21 (3) espoir (3) glaciers (3) perturbateur endocrinien (3) silence (3) verglas (3) Eureka (2) Géopolitique environnementale (2) Nouvelles technologies (2) ah bon... (2) amiante (2) conflis (2) crue (2) cyanobacteries (2) dengue (2) eclipse (2) espace (2) gag (2) journée mondiale (2) malbouffe (2) projet de loi (2) pétrole (2) recolte (2) sinkhole (2) violence (2) zad (2) Elevage intensif (1) Finance (1) ONG (1) Recherche (1) Toxique (1) Tristesse (1) commerce (1) consultation public (1) contribution (1) effet d annonce (1) extrane(l)us (1) fuite (1) infraction (1) initiative (1) inovation (1) maree (1) massacre (1) naufrage (1) peche (1) police (1) pollution interieur (1) pollution lumineuse (1) prétexte (1) requin (1) saisi (1) sanitaire (1) securite (1) semences (1) semences paysannes (1) trafic (1) victoire (1) zika (1)

...

logo lamoooche annuaire rss
Fourni par Blogger.