mardi 30 juin 2015
Nous y sommes : la canicule débute officiellement ce mardi sur de nombreuses régions du pays. Des températures excessivement chaudes sont attendues sur toutes les régions de l'ouest, du centre et du sud du pays avec des pointes dépassant les 40°C !
  
38 à 42°C dans le quart sud-ouest !

La canicule annoncée depuis maintenant plusieurs jours va débuter sur une grande partie du territoire ce mardi. Dans l'après-midi, les températures vont s'envoler à des niveaux remarquablement élevés, menaçant de nombreux records sur le grand ouest de la France. C'est au sud-ouest que les températures vont être les plus étouffantes. On prévoit mardi après-midi autour de 40°C à Angoulême, Agen et Dax et 41°C à Bordeaux ! Très localement, des pics à 42°C sont attendus dans le centre de l'Aquitaine.

D'une manière générale, la chaleur va se généraliser à l'ensemble du territoire ce mardi. La barre des 35°C sera atteinte et dépassée sur plus des deux tiers des régions. On prévoit 35°C dans les rues de Paris, autant qu'à Grenoble, pas moins de 36°C à Rennes et Orléans, 37°C à Lyon, un remarquable 38°C à Nantes et 39°C à Limoges, assurant un ressenti étouffant.

Mercredi : la canicule s'étend vers le nord-est

La journée de mercredi sera marquée par l'extension des chaleurs caniculaires vers les frontières du nord-est et les régions du Benelux. Les régions centrales du pays atteindront un pic remarquable de chaleur en gagnant quelques degrés supplémentaires par rapport à la veille. On prévoit souvent de 35 à 38°C du sud-ouest aux frontières du nord avec des pics de 39 à 40°C par endroits, notamment sur les régions centrales (39 écrasants degrés sont prévus dans les rues de Paris).

La journée de jeudi restera étouffante sur une large moitié ouest tandis qu'un fléchissement du mercure (insuffisant à nous permettre de souffler) concernera les régions de l'ouest. Vendredi et samedi seront ensuite marqués par une nouvelle bouffée de chaleur remarquable, probablement tout aussi intense que celle du milieu de semaine (35 à 40°C sur une grande partie du pays).

Source © Meteo express


S'hydrater, se refroidir et limiter les efforts

Les séniors, mais aussi les enfants en bas âges et les personnes souffrant de certaines pathologies sont particulièrement fragiles face à ces chaleurs inhabituelles et à ces températures qui restent élevées jour et nuit. C’est aussi le cas des salariés qui travaillent à l’extérieur, comme dans le BTP par exemple. Le ministère de la Santé rappelle dans ses consignes de prudence l’importance de s’hydrater pendant ces épisodes de fortes chaleurs, en buvant régulièrement sans attendre d’avoir soif, de l’eau essentiellement, jamais d’alcool, en évitant sodas et autres boissons sucrées ainsi que les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques).

C’est aussi le moment de sortir ventilateurs et brumisateurs. L’usage simultané est le plus efficace : brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel. A répéter autant de fois qu’on le veut, dès qu’on est sec, souligne le ministère. Ne pas hésiter non plus à multiplier les douches fraîches (mais pas froides). Si l’habitation ne peut pas être rafraîchie, prévoir de passer plusieurs heures par jour, chaque jour, dans un endroit frais, proche de son domicile et repéré à l’avance. Enfin, avec ces températures très élevées, la fatigue augmente. Il est donc recommander d'éviter de sortir aux heures de plein cagnard et d'oublier les activités physiques intenses au profit de la sieste, quand c'est possible.

La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 08 h à 20 h. Elle est activée dès le premier épisode de chaleur.

Alerte à la pollution à l'ozone 


Avec le retour de la chaleur et des conditions anticycloniques, la pollution à l'ozone dite "estivale" fait son retour.

L'été s'installe en cette fin juin et la hausse des températures est une bonne nouvelle pour ceux qui comptent profiter du beau temps chaud. En revanche l'ozone peut venir noircir le tableau dès que les températures sont suffisamment élevées et que le rayonnement ultra-violet devient important.

Dans ce contexte le seuil de 180 µg/m² sur une heure pourrait être dépassé sur de nombreuses régions dans les prochains jours.

Qu’est-ce que la pollution par l’ozone ?

Attention à ne pas confondre la couche d’ozone située à haute altitude et qui nous protège des rayons du soleil, avec le gaz d’ozone qui est dangereux pour la santé. Il s'agit de la même molécule, mais ses conséquences diffèrent selon son altitude et sa teneur dans l’air.

L’ozone dans la base atmosphère est principalement produit lors d'une réaction photo-chimique qui met en relation le rayonnement ultra-violet, les températures élevées, les oxydes d'azote (NOx) et les composés organiques volatiles (COV).

Lorsque le temps est calme, l’ozone ainsi produit est stocké et persiste plus facilement dans l’air que nous respirons.

La circulation automobile intense, le fort ensoleillement et des conditions de vent faible sont propices à la survenue d'un pic voire d’un épisode de pollution à l’ozone.

Quelles conséquences ?

Présente en grande quantité, comme cela risque d'être le cas ces prochains jours dans les grandes agglomérations françaises, l’ozone peut provoquer des troubles respiratoires, ainsi que des irritations des yeux et de la peau chez les individus les plus sensibles (enfants, asthmatiques et personnes âgées). Dans les cas les plus graves, la pollution par l’ozone peut même occasionner des œdèmes pulmonaires.

Contrairement à ce que l’on croit, les plus grandes concentrations d'ozone ne se situent pas forcément dans le centre des agglomérations. En effet un des catalyseurs principal de la réaction qui produit l'ozone se trouve en grande quantité en campagne. Il s'agit des COV, ils sont émis d'un part par le trafic automobile mais également de manière tout à fait naturelle par les végétaux. Les COV naturels sont inoffensifs mais ce sont eux qui, en présence de NOx, conduisent à une production accrue d'ozone en zone rurale sous le vent des agglomérations générant des concentrations par conséquent plus importantes.

Par ailleurs, une forte concentration d’ozone peut être présente chez vous si vos pièces ne sont pas assez ventilées.


Votre soutien à Nature Alerte nous est précieux, il assure notre indépendance                                  
(Cliquez sur le bouton ci-dessous)




0 commentaires:

...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rejoignez Nous

____________________
ou encore
____________________
ou encore

...

annonces

Rejoignez notre page Google +

Devenez Membre

Annonces

Les livres du Mois

Activité solaire/champ magnetique

Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 

Ce blog soutien Raoni

Ce blog soutien Raoni
cliquez sur l'image

Libellés/Tags

Alerte (4874) pollution (1054) inondation (538) Oceans (507) Hecatombes animales (473) Rechauffement (438) seisme (373) Insolite (345) rivieres (345) legislation (334) biodiversité (329) air (266) maree noire (260) eau (249) climat (237) Santé (232) deforestation (209) Extinction (200) volcan (193) intemperie (190) incendie (187) Mysteres (184) nucleaire (174) Eruption (168) Bilan (161) agriculture (159) justice (159) Mobilisation (157) La honte (155) Tempete (153) ce qu'on vous dit pas (147) Pesticide (146) gaz de schiste (146) bonnes nouvelles (145) conservation (128) secheresse (122) Tornade (108) accident (107) manifestation (102) Coup de chapeau (100) OGM (100) glissement de terrain (99) invasion (94) Typhon (90) evacuation (90) CO2 (89) coup de gueule (87) meteo (75) virus (72) Alergie (71) surpeche (65) catastrophe (62) sante (59) cyclone (54) economie (54) lac etang (53) famine (51) chimique (50) contamination (50) Coup de coeur (49) Evenement (49) record (48) cause animale (46) vague de froid (46) canicule (45) corruption (42) construction (40) Ouragan (38) appel (36) appel a l'aide (35) surconsommation (35) Urgence (34) lac étang (34) neige (34) sols (33) Intoxication (32) braconnage (31) epidemie (31) abeilles (30) alimentation (30) soleil (29) grippe aviaire (28) penurie (28) Orage (26) consommation (24) protection (24) pollution hertzienne (23) No comment (22) Scandale (22) pénurie (22) algues vertes (21) incroyable (21) vague de chaleur (21) acidification (20) Nitrate (19) PCB (19) science (19) biocarburant (18) Tsunami (17) decouverte (17) eutrophisation (16) algues rouges (15) censure (15) chikungunya (15) pollution sonore (15) Agenda (14) dechets nucleaires (14) energie renouvelable (14) sables bitumineux (14) ebola (13) elevage (13) gaspillage (12) ozone (12) clin d'oeil (11) mousson (11) petitions (11) politique (10) avalanche (9) Etat d urgence (8) grêle (8) incident (8) restriction (8) sauvegarde (8) Trombe (7) radiation (7) Décontamination (6) Methane (6) industrie (6) Chasse (5) crime (5) herbicides (5) hommage (5) mal-bouffe (5) plateforme (5) pollution plastique (5) techniques nouvelles (5) alimenation (4) dechets (4) disparus (4) geoingenierie (4) magnetisme terrestre (4) proces (4) animal (3) cop21 (3) espoir (3) glaciers (3) perturbateur endocrinien (3) silence (3) verglas (3) Eureka (2) Géopolitique environnementale (2) Nouvelles technologies (2) ah bon... (2) amiante (2) conflis (2) crue (2) cyanobacteries (2) dengue (2) eclipse (2) espace (2) gag (2) journée mondiale (2) malbouffe (2) projet de loi (2) pétrole (2) recolte (2) sinkhole (2) violence (2) zad (2) Elevage intensif (1) Finance (1) ONG (1) Recherche (1) Toxique (1) Tristesse (1) commerce (1) consultation public (1) contribution (1) effet d annonce (1) extrane(l)us (1) fuite (1) infraction (1) initiative (1) inovation (1) maree (1) massacre (1) naufrage (1) peche (1) police (1) pollution interieur (1) pollution lumineuse (1) prétexte (1) requin (1) saisi (1) sanitaire (1) securite (1) semences (1) semences paysannes (1) trafic (1) victoire (1) zika (1)

...

logo lamoooche annuaire rss
Fourni par Blogger.