samedi 29 août 2015
Dans son dernier état des lieux, l’Agence de l’eau Seine-Normandie observe une augmentation des pollutions d’origine agricole dans les eaux souterraines normandes.

À l’occasion de la rédaction du prochain Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) pour la période 2016-2021, l’Agence de l’eau Seine-Normandie a établi un état des lieux de la qualité des eaux souterraines. 

Les résultats se révèlent de plus en plus inquiétants.

Sur les trois masses d’eaux souterraines (Meso) déclassées sur la zone Seine-Aval qui se situent dans la région ; au total, sur les 10 Meso que compte le territoire, neuf sont désormais classés dans un état médiocre.

S’ils ne se faisaient pas beaucoup d’illusions, Gaëtane d’Heilly et Jérôme Ratiarson, respectivement chargée d’opération agriculture et chargé d’études eaux souterraines à l’Agence de l’eau Seine-Normandie, ont tout de même été surpris par cette dégradation. « On pensait que les secteurs de la Risle, de la Varenne-Béthune-Eaulne et que le pays de Bray resteraient dans un état satisfaisant. Eh bien non... » déclare, perplexe, Jérôme Ratiarson face à la carte établie à l’issue de l’état des lieux.

Aux mêmes causes, les mêmes problèmes. Les « paramètres déclassant » demeurent les mêmes que lors de la photographie de l’état chimique des eaux réalisé en 2009 : il s’agit des nitrates et pesticides d’origine agricole ainsi que des composés organohalogénés volatils, autrement appelés OHV, d’origine industrielle. 

Même si les molécules recherchées dans les eaux sont toujours plus nombreuses, du fait à la fois de la multiplication des polluants et des progrès technologiques dans l’analyse des eaux, le pool des molécules les plus fréquemment rencontrées et aux concentrations les plus inquiétantes se cantonne à un petit nombre. 

On trouve notamment l’atrazine, herbicide pourtant interdit depuis fin 2001, aux côtés de certains de ses produits de dégradation. De même, le glyphosate, substance active de l’herbicide Round’up, ainsi que l’Ampa issu de sa dégradation, figurent désormais couramment dans la liste des pesticides observés dans les eaux souterraines. 

« Jusqu’à présent, on repérait principalement des herbicides dans les analyses. Mais aujourd’hui, les fongicides et insecticides sont aussi régulièrement signalés », note Gaëtane d’Heilly. Ainsi, l’imidaclopride, molécule active du Gaucho, pourtant utilisé en enrobage de graines pour ses effets insecticides, est parfois trouvé dans des analyses d’eau dans le sud de l’Eure. 

Inquiétant aussi, l’intensité des pics de pollution aux pesticides. Le métaldéhyde, une substance utilisée contre les limaces, « se retrouve parfois à des teneurs dépassant 10 fois la dose maximale autorisée dans les eaux de captage, à savoir 1 µg/l », s’alarme Jérôme Ratiarson.

Que le pays de Bray voit la qualité de ses eaux souterraines se dégrader est d’autant plus inquiétant que les prairies y sont encore relativement fréquentes. 

« Mais c’est précisément parce que les retournements de prairies sont de plus en plus fréquents en ce moment, sous l’effet de la disparition des quotas laitiers et du regain d’intérêt pour les céréales plus rémunératrices, que les risques sur les eaux souterraines s’amplifient, décrypte Gaëtane d’Heilly. 

On utilise toujours autant, voire plus, de pesticides en France parce qu’on cherche à produire plus, mais aussi parce que les surfaces recevant des pesticides augmentent. »

L’Agence de l’eau tente de faire reculer les pratiques agricoles les plus polluantes par un accompagnement individuel.

Réinventer l’animation agricole pour faire baisser l’usage des pesticides et des nitrates chez les agriculteurs. Pas simple dans un territoire comme la Seine-Maritime où le potentiel de production des terres incite les exploitants à garder le productivisme comme cap. Mais face aux pollutions inquiétantes des eaux souterraines, l’Agence de l’eau Seine-Normandie a décidé d’expérimenter de nouvelles pratiques d’accompagnement auprès des agriculteurs.

L’agence souhaite ainsi développer, dans le cadre de son 10e Programme 2013-2018, le « conseil individuel dans un cadre collectif » et élargir sa mise en œuvre à l’ensemble des organisations agricoles, c’est-à-dire pas uniquement les associations de développement agricole et les chambres d’agriculture mais aussi les coopératives, qui font depuis longtemps du « conseil » auprès de leurs adhérents. En effet, explique Gaëtane d’Heilly de l’Agence de l’eau Seine Normandie : « jusqu’à présent beaucoup des conseils effectués auprès des agriculteurs relevaient presque de la prescription : “mettez ces produits et vous garantirez votre rendement”. Aujourd’hui, le métier de conseiller doit évoluer ».

C’est pourquoi la chargée d’opération agriculture coordonne le test d’une méthode d’animation avec plusieurs organismes agricoles (les deux chambres départementales d’agriculture, les coopératives Cap Seine et Noriap, le Cer France, les Défis ruraux et le GRCeta). Il s’agit de réaliser des diagnostics globaux des exploitations agricoles dans une perspective de réduction de l’usage des pesticides et nitrates. En croisant les atouts et contraintes des fermes dans les domaines économique, environnemental et social (l’organisation du travail, les contraintes familiales étant ainsi prises en compte), la structure de conseil devra formuler des recommandations en termes de pratiques agronomiques pour « supprimer les pratiques les plus à risques, favoriser les mesures préventives agronomiques et les techniques alternatives ». Le conseil devra notamment porter sur le choix des variétés, les dates et modalités d’implantation, les méthodes de désherbage alternatives et reposera sur un plan d’actions de trois à cinq ans.

Espérant faire bouger les lignes, l’Agence de l’eau attend des modifications plus ambitieuses que celles de l’agriculture raisonnée. Même si l’Agence reste lucide en fixant, pour chaque territoire, les objectifs de réduction d’intrants au regard de la moyenne des quantités épandues localement et en fonction du point de départ de chaque agriculteur qui s’engage volontairement. Autrement dit, les agriculteurs les plus consommateurs d’intrants n’auront pas plus d’efforts à faire proportionnellement que les autres...

L’Agence de l’eau Seine Normandie se creuse la tête pour imaginer de nouveaux leviers afin de faire changer l’agriculture, avant que les changements ne soient rendus obligatoires. On comprend l’urgence alors que la dégradation de l’état chimique des eaux souterraines en Haute-Normandie fait s’évaporer tout espoir qu’on ait atteint cette année, comme prévu par la Directive-cadre sur l’eau européenne, le bon état qualitatif et quantitatif des eaux.

Source © Christophe Trehet / Paris Normandie
Vous avez aimé cet article
Votre soutien à Nature Alerte 
nous est précieux il assure notre indépendance 
(Cliquez sur le bouton ci-dessous)
                                                                                                                                                                   




0 commentaires:

...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rejoignez Nous

____________________
ou encore
____________________
ou encore

...

annonces

Rejoignez notre page Google +

Devenez Membre

Annonces

Les livres du Mois

Activité solaire/champ magnetique

Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 

Ce blog soutien Raoni

Ce blog soutien Raoni
cliquez sur l'image

Libellés/Tags

Alerte (4874) pollution (1054) inondation (538) Oceans (507) Hecatombes animales (473) Rechauffement (438) seisme (373) Insolite (345) rivieres (345) legislation (334) biodiversité (329) air (266) maree noire (260) eau (249) climat (237) Santé (232) deforestation (209) Extinction (200) volcan (193) intemperie (190) incendie (187) Mysteres (184) nucleaire (174) Eruption (168) Bilan (161) agriculture (159) justice (159) Mobilisation (157) La honte (155) Tempete (153) ce qu'on vous dit pas (147) Pesticide (146) gaz de schiste (146) bonnes nouvelles (145) conservation (128) secheresse (122) Tornade (108) accident (107) manifestation (102) Coup de chapeau (100) OGM (100) glissement de terrain (99) invasion (94) Typhon (90) evacuation (90) CO2 (89) coup de gueule (87) meteo (75) virus (72) Alergie (71) surpeche (65) catastrophe (62) sante (59) cyclone (54) economie (54) lac etang (53) famine (51) chimique (50) contamination (50) Coup de coeur (49) Evenement (49) record (48) cause animale (46) vague de froid (46) canicule (45) corruption (42) construction (40) Ouragan (38) appel (36) appel a l'aide (35) surconsommation (35) Urgence (34) lac étang (34) neige (34) sols (33) Intoxication (32) braconnage (31) epidemie (31) abeilles (30) alimentation (30) soleil (29) grippe aviaire (28) penurie (28) Orage (26) consommation (24) protection (24) pollution hertzienne (23) No comment (22) Scandale (22) pénurie (22) algues vertes (21) incroyable (21) vague de chaleur (21) acidification (20) Nitrate (19) PCB (19) science (19) biocarburant (18) Tsunami (17) decouverte (17) eutrophisation (16) algues rouges (15) censure (15) chikungunya (15) pollution sonore (15) Agenda (14) dechets nucleaires (14) energie renouvelable (14) sables bitumineux (14) ebola (13) elevage (13) gaspillage (12) ozone (12) clin d'oeil (11) mousson (11) petitions (11) politique (10) avalanche (9) Etat d urgence (8) grêle (8) incident (8) restriction (8) sauvegarde (8) Trombe (7) radiation (7) Décontamination (6) Methane (6) industrie (6) Chasse (5) crime (5) herbicides (5) hommage (5) mal-bouffe (5) plateforme (5) pollution plastique (5) techniques nouvelles (5) alimenation (4) dechets (4) disparus (4) geoingenierie (4) magnetisme terrestre (4) proces (4) animal (3) cop21 (3) espoir (3) glaciers (3) perturbateur endocrinien (3) silence (3) verglas (3) Eureka (2) Géopolitique environnementale (2) Nouvelles technologies (2) ah bon... (2) amiante (2) conflis (2) crue (2) cyanobacteries (2) dengue (2) eclipse (2) espace (2) gag (2) journée mondiale (2) malbouffe (2) projet de loi (2) pétrole (2) recolte (2) sinkhole (2) violence (2) zad (2) Elevage intensif (1) Finance (1) ONG (1) Recherche (1) Toxique (1) Tristesse (1) commerce (1) consultation public (1) contribution (1) effet d annonce (1) extrane(l)us (1) fuite (1) infraction (1) initiative (1) inovation (1) maree (1) massacre (1) naufrage (1) peche (1) police (1) pollution interieur (1) pollution lumineuse (1) prétexte (1) requin (1) saisi (1) sanitaire (1) securite (1) semences (1) semences paysannes (1) trafic (1) victoire (1) zika (1)

...

logo lamoooche annuaire rss
Fourni par Blogger.