mercredi 21 novembre 2018
Chaque jour, près de 93% des enfants de moins de 15 ans dans le monde (soit 1,8 milliard d'enfants) respirent un air si pollué que leur santé et leur développement sont gravement mis en danger. Nombreux sont ceux qui vont en mourir : l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime qu'en 2016, 600 000 enfants sont décédés d'infections aiguës des voies respiratoires inférieures dues à la pollution de l'air.

À l'échelle mondiale, 93% des enfants de moins de 15 ans dans le monde sont exposés à des niveaux de particules fines dans l'air ambiant (PM2,5) supérieurs aux niveaux préconisés par les lignes directrices de l'OMS sur la qualité de l'air, parmi lesquels 630 millions d'enfants de moins de cinq ans, et 1,8 milliard d'enfants de moins de 15 ans.

Dans les pays à revenu faible et intermédiaire du monde entier, 98% des enfants de moins de cinq ans sont exposés à des niveaux de particules fines dans l'air ambiant (PM2,5) supérieurs aux niveaux préconisés par les lignes directrices de l'OMS sur la qualité de l'air. Par comparaison, dans les pays à revenu élevé, 52% des enfants sont exposés à des niveaux supérieurs aux niveaux recommandés par l'OMS.

Plus de 40% de la population mondiale – dont 1 milliard d'enfants de moins de 15 ans – est exposée à des niveaux élevés de pollution de l'air à l'intérieur des habitations, essentiellement dus aux techniques et combustibles polluants utilisés pour cuisiner.

Environ 600 000 décès chez des enfants de moins de 15 ans ont été attribués aux effets conjoints de la pollution de l'air ambiant et de l'air à l'intérieur des habitations en 2016.


La pollution atmosphérique augmente le risque d'avoir des bébés de faibles poids et autistes
Protégeons les enfants des radiofréquences présentes dans les gadgets électroniques
48 000 morts par an à cause de la pollution de l'air en France
Cumulées, la pollution de l'air intérieur due à la cuisson des aliments et la pollution de l'air ambiant (extérieur) causent plus de 50% des infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez les enfants de moins de cinq ans dans les pays à revenu faible et intermédiaire

Il révèle que quand les femmes enceintes sont exposées à un air pollué, elles risquent davantage d'accoucher prématurément, et de donner naissance à des nouveau-nés de faible poids. La pollution de l'air a aussi des répercussions sur le développement neurologique et les capacités cognitives, et peut provoquer de l'asthme et certains cancers de l'enfant. Les enfants qui ont été exposés à des niveaux élevés de pollution de l'air peuvent courir un risque élevé de maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires plus tard au cours de leur vie.

La pollution de l'air affecte le développement neurologique, conduisant à des résultats plus faibles aux tests cognitifs, et a des conséquences négatives sur le développement mental et moteur. De plus, la pollution de l'air endommage les fonctions pulmonaires des enfants, même à des taux d'exposition faibles.

L'une des raisons pour lesquelles les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets de la pollution de l'air tient au fait qu'ils respirent plus rapidement que les adultes et absorbent ainsi davantage de polluants. Ils vivent aussi à une moindre distance du sol, où certains polluants atteignent des concentrations record – à un moment où leur cerveau et leur corps sont en plein développement.

Les nouveau-nés et les jeunes enfants sont aussi plus sensibles à la pollution de l'air à l'intérieur des habitations où les techniques et les combustibles utilisés régulièrement pour la cuisine, le chauffage et l'éclairage sont polluants.

Au final, la pollution de l'air est l'une des principales menaces pour la santé de l'enfant, responsable de près d'un décès sur 10 chez les enfants de moins de cinq ans.

« La pollution de l'air freine le développement cérébral de l'enfant, et a une incidence sur sa santé de bien des façons, plus nombreuses que nous le pensons. Mais il existe de nombreux moyens simples de réduire les émissions de polluants dangereux », déclare le Dr Maria Neira, Directrice du Département Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé à l'OMS. « L'OMS soutient la mise en œuvre de mesures de politique générale favorisant la santé comme l'accélération du passage à des techniques et combustibles de cuisson et de chauffage non polluants, la promotion de l'utilisation de moyens de transport plus propres, des logements et de l'urbanisme écoénergétiques. Nous contribuons à poser les premiers jalons pour la production d'une électricité à faibles émissions, des technologies industrielles plus sûres et plus propres et une meilleure gestion des déchets au niveau local », a-t-elle ajouté.

Tous les pays doivent s'efforcer de respecter les recommandations mondiales de l'OMS en matière de qualité de l'air pour améliorer la santé et la sécurité des enfants. Pour y parvenir, les gouvernements doivent adopter des mesures telles que la réduction de la dépendance excessive à l'égard des combustibles fossiles dans le bouquet énergétique mondial, en investissant pour améliorer l'efficacité énergétique et en facilitant l'adoption des énergies renouvelables. Une meilleure gestion des déchets peut réduire le volume des déchets brûlés dans les communautés et par conséquent réduire la pollution de l'air au sein de celles-ci. L'usage exclusif de techniques et de combustibles non polluants pour la cuisine, le chauffage et l'éclairage dans les habitations peut considérablement améliorer la qualité de l'air au sein des foyers et dans les communautés qu'ils forment.

Enfin, des mesures doivent être prises pour réduire au minimum l'exposition des enfants à la pollution de l'air : les écoles et les crèches doivent être situées loin des principales sources de pollution de l'air telles que les routes à fort trafic, les usines ou les centrales énergétiques.

Notes
La Première Conférence mondiale de l'OMS sur la pollution de l'air et la santé, s'est déroulée à Genève le mardi 30 octobre. Elle a été l'occasion pour les leaders mondiaux ; les ministres de la santé, de l'énergie et de l'environnement ; les maires ; les chefs des organisations intergouvernementales ; et les scientifiques, entre autres, de s'engager à agir contre cette grave menace pour la santé, qui écourte les vies de près de 7 millions de personnes chaque année.

Auteur
Organisation Mondiale de la Santé

0 commentaires:

...

Rejoignez Nous

____________________
ou encore
____________________
ou encore

Derniéres Actualités

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :

Rechercher dans ce blog

...

Annonces

annonces

Activité solaire/champ magnetique

Solar X-rays:

Geomagnetic Field:
>
Status
Status
 

Libellés/Tags

Alerte (4875) pollution (1054) inondation (539) Oceans (507) Hecatombes animales (473) Rechauffement (438) seisme (374) Insolite (345) rivieres (345) legislation (334) biodiversité (329) air (266) maree noire (260) eau (249) climat (237) Santé (232) deforestation (209) Extinction (200) volcan (193) intemperie (190) incendie (187) Mysteres (184) nucleaire (174) Eruption (168) Bilan (161) agriculture (159) justice (159) Mobilisation (157) La honte (155) Tempete (153) ce qu'on vous dit pas (147) Pesticide (146) gaz de schiste (146) bonnes nouvelles (145) conservation (128) secheresse (122) Tornade (108) accident (107) manifestation (102) Coup de chapeau (100) OGM (100) glissement de terrain (99) invasion (94) Typhon (90) evacuation (90) CO2 (89) coup de gueule (87) meteo (75) virus (72) Alergie (71) surpeche (65) catastrophe (62) sante (59) cyclone (54) economie (54) lac etang (53) famine (51) chimique (50) contamination (50) Coup de coeur (49) Evenement (49) record (48) cause animale (46) vague de froid (46) canicule (45) corruption (42) construction (40) Ouragan (38) appel (36) appel a l'aide (35) surconsommation (35) Urgence (34) lac étang (34) neige (34) sols (33) Intoxication (32) braconnage (31) epidemie (31) abeilles (30) alimentation (30) soleil (29) grippe aviaire (28) penurie (28) Orage (26) consommation (24) protection (24) pollution hertzienne (23) No comment (22) Scandale (22) pénurie (22) algues vertes (21) incroyable (21) vague de chaleur (21) acidification (20) Nitrate (19) PCB (19) science (19) biocarburant (18) Tsunami (17) decouverte (17) eutrophisation (16) algues rouges (15) censure (15) chikungunya (15) pollution sonore (15) Agenda (14) dechets nucleaires (14) energie renouvelable (14) sables bitumineux (14) ebola (13) elevage (13) gaspillage (12) ozone (12) clin d'oeil (11) mousson (11) petitions (11) politique (10) avalanche (9) Etat d urgence (8) grêle (8) incident (8) restriction (8) sauvegarde (8) Trombe (7) radiation (7) Décontamination (6) Methane (6) industrie (6) Chasse (5) crime (5) herbicides (5) hommage (5) mal-bouffe (5) plateforme (5) pollution plastique (5) techniques nouvelles (5) alimenation (4) dechets (4) disparus (4) geoingenierie (4) magnetisme terrestre (4) proces (4) animal (3) cop21 (3) espoir (3) glaciers (3) perturbateur endocrinien (3) silence (3) verglas (3) Eureka (2) Géopolitique environnementale (2) Nouvelles technologies (2) ah bon... (2) amiante (2) conflis (2) crue (2) cyanobacteries (2) dengue (2) eclipse (2) espace (2) gag (2) journée mondiale (2) malbouffe (2) projet de loi (2) pétrole (2) recolte (2) sinkhole (2) violence (2) zad (2) Elevage intensif (1) Finance (1) ONG (1) Recherche (1) Toxique (1) Tristesse (1) commerce (1) consultation public (1) contribution (1) effet d annonce (1) extrane(l)us (1) fuite (1) infraction (1) initiative (1) inovation (1) maree (1) massacre (1) naufrage (1) peche (1) police (1) pollution interieur (1) pollution lumineuse (1) prétexte (1) requin (1) saisi (1) sanitaire (1) securite (1) semences (1) semences paysannes (1) trafic (1) victoire (1) zika (1)
Fourni par Blogger.